Menu

Avoir un enfant, socialement, c’est un peu comme la météo. Du coup, tout le monde a un avis sur la question avec ses petites et grandes vérités.

5 - « Tu sais, il ne faut surtout pas élever la voix »

Classique des jeunes idéalistes de retour d’âshram ou d’autres adeptes de méthodes d’éducation alternative enseignée dans un quelconque ouvrage popularisé par une star du net. Attention, si c’est généralement réprobateur et celui qui tient cette phrase est à deux doigts de te dénoncer aux services sociaux, c’est surtout compatissant avec toi qui « a tant de difficultés à gérer un bébé, comment il fera quand il sera ado ? »


4 - « Holala, il a grandi, c’est dingue »

Une vérité, un bébé grandit… et vite avec ça : environ 25 cm la première année, soit + 50 % de sa taille. Si cette courbe se poursuivait, l’enfant attendrait 2 mètres à 3 ans et demi. Donc, bon, heureusement pour tout le monde, ça se calme parce qu’au prix des fringues pour bébé, ils finiraient rapidement habillés en toile de tente.


3 - « C’est bien la crèche, ça lui permet de développer ses défenses immunitaires »

Ça, c’est souvent la phrase des copains qui ont une nounou par choix et qui essaient de trouver l’argument plein de bon sens pour lequel la crèche collective leur semble indépassable : l’immunisation collective de ces petits bouts. Un poil de bienveillance et de mauvaise foi quand même, du coup.


2 - « Pas de doute, il fait ses dents »

C’est l’équivalent de « t’entends ce clac-clac, là, c’est l’alternateur » quand tu fais écouter le bruit de ta bagnole au garagiste ou à tonton Marcel. Une vérité absolue qui peut toucher juste parce que les dents d’un bébé, ça pousse souvent dans la première année. Donc, peu de risques d’être complètement hors sujet et même possibilité d’apparaitre pour un expert.


1 - «  Il fait ses nuits ? »

La classique, l’indémodable, l’indétrônable, celle que l’on peut entendre dans chaque conversation de jeune parent. Ça peut venir de jeunes parents qui veulent comparer leur progéniture et se dire « est-ce qu’on est vraiment les seuls à en baver autant ? » ou de ceux  qui ont juste envie de témoigner du talent de leur progéniture à pioncer une nuit entière. Des copains ou des parents d’enfants plus âgés qui se marrent, goguenards, et se rappellent à leurs bons souvenirs.

Recherche