Aujourd’hui, mes parents avaient l’air heureux de me faire découvrir une nouvelle activité. C’était étrange. J’étais installée sur ma chaise comme pour le goûter, mais il était un peu tôt il me semble - je sortais de la sieste et je n’avais pas encore faim. D’un coup, ils ont sorti de leur dos des sachets comme mes gourdes de compote que je cours chercher dans la cuisine. Ils m’ont installé un grand bavoir, ils ont versé ce liquide dans un petit bol et ils ont installé une grande feuille en papier devant moi.

Ils ont commencé à tremper leurs doigts dans la texture et en ont badigeonné la feuille avec un plaisir non dissimulé : « ‘garde, vas-y mon ange, à ton tour ». Moi, ce que je vois, c’est qu’ils faisaient des tâches de compote. Hallucinant !

Alors là, autant vous dire que ça ne m’a pas plus du tout. La couleur, je ne connaissais pas, je n’avais jamais vu ça, mais ça ne me semblait pas très appétissant, une couleur d’herbe sous acide et la couleur des fleurs qui piquent. Là, ils faisaient n’importe quoi, des points, des lignes, et à un moment, ils ont même trempé mes doigts et même ma main dans la texture  pour badigeonner à mon tour, mais ça m’intéressait pas moi, j’aurais préféré goûter. C’était froid, poisseux, ça sentait pas bon.
Maman s’est cru maligne à un moment de s’en mettre sur le visage. Je ne comprenais pas, elle souriait, mais ce n’était plus maman et papa son nez s’est transformé , il a grossi et a pris la couleur de quand je suis tombé sur les mains. Il souriait en plus, effrayant ce clown.

Je leur ai signifié qu’il était temps d’arrêter immédiatement cette activité. Ils se sont exécutés et m’ont proposé mon goûter.